Saviez-vous que 5 millions de foyers n’ont pas les moyens de payer leur facture d’énergie en France ? Chauffage, électricité, transport de fioul… Parce que la lutte contre la pauvreté et la lutte contre le réchauffement climatique participent de la même cause, la Fondation pour les Transitions lance un appel au gouvernement : il faut faire de la précarité énergétique la Grande cause nationale 2020, affirme Gilles Berhault, délégué général de cette fondation reconnue d’utilité publique, qui réunit des acteurs de l’industrie, des citoyens et des responsables politiques pour conduire des réflexions sur les problématiques de développement durable.

L’objectif est de sortir 1 million de personnes par an d’une situation d’exclusion énergétique, explique Gilles Berhault dans cette interview vidéo, sur le dernier Forum Convergences. Pour cela, une mobilisation massive est nécessaire. Une pétition est en cours de signature sur le site de la Fondation. Mais une campagne d’information et de sensibilisation de grande ampleur est aussi nécessaire. C’est tout l’objet de la “Grande cause nationale”, choisie chaque année au printemps le gouvernement français, car ce label donne le droit à un collectif associatif d’obtenir la diffusion gratuite de sa campagne d’information sur les radios et les télévisions publiques.

Naturellement, les demandes de reconnaissance de “Grande cause nationale” se multiplient. A l’heure qu’il est, cinq causes sont particulièrement sur le devant de la scène pour 2020 : l’infertilité, l’alimentation, la préservation des abeilles, le soutien au bénévolat et la précarité énergétique. Quel choix fera le Premier ministre cette année ? Quelle message sa décision enverra-t-elle à la société ? Réponse a priori en mars, comme l’an dernier.

Partagez cet article