Depuis la crise sanitaire, l’aide alimentaire a pris une place prépondérante dans la mobilisation des bénévoles. Les besoins se sont accentués. Jusqu’à toucher « les classes moyennes qui se sont précarisés », observe Laurent François, président-fondateur de l’association O Coeur de la Rue.

Créée en décembre 2019, soit juste avant le premier confinement, son association est située dans le 14ème arrondissement de Paris. Celle-ci compte une cinquantaine de bénévoles et a distribué plus de 3.500 repas depuis sa création. Son objectif, simple et altruiste : « Venir en aide à toute personne qui est dans le besoin ».

Développer une application pour la solidarité

Réception d’invendus alimentaires, préparation des repas, confection de colis alimentaires selon la demande, distribution aux personnes dans le besoin, maraudes auprès des sans-abri dans la rue… « Tout tourne autour de l’alimentation dans l’association», précise Laurent François. Il est donc heureux que cette action bénévole et locale permette à l’association de mieux connaître d’autres acteurs de la solidarité.

Pour aller plus loin, Laurent François souhaiterait développer une application de solidarité. Il propose déjà le nom de “Solid’App”, dans l’idée de créer « un portail d’échange pour mettre tous les biens que nous pouvons offrir et rendre plus visibles nos collectes auprès des personnes et des associations ». Et ainsi rendre davantage service aux personnes dans le besoin, à chaque coin de rue.

Partagez cet article