Recyclage : Citéo veut faire du tri un geste naturel pour tous les Français

06/03/2018

Depuis 1992, le taux de recyclage des emballages ménagers est passé de 18 à 68%. Mais cette progression cache “de vraies disparités selon les matériaux”, explique Valérie Herenschmidt, directrice Grands Comptes Boissons – et ex-responsable du Pôle matériaux – chez Eco-Emballages. “Notre objectif est d’atteindre 100% de tri et que le geste devienne systématique pour tous les Français”, précise-t-elle dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors du dernier Forum Convergences. Car si l’acier se recycle à 100% ou le verre à 86%, les briques ne le sont qu’à 51%.

Moins d’un Français sur deux se déclare aujourd’hui trieur systématique. Pour que le geste de tri devienne naturel, l’entreprise agit sur tous les leviers : “Nous travaillons sur des bacs de tri connectés, nous aidons les collectivités locales à mettre en place une tarification incitative, nous mettons en place des conteneurs d’apports volontaires sur les trottoirs…” poursuit Valérie Herenschmidt. La réussite du projet passera par une implication de tous les acteurs : les entreprises, les collectivités et bien sûr les citoyens.

Pour aller plus loin :

Commentaires

  1. Vous oubliez de parler des industriels qui emballent fruits et légumes et qui ajoutent des cartons autour des yaourts, et ce n’est qu’un exemple. Faites la guerre aussi à ces gens-là et proposez aux grandes surfaces de vendre des produits en vrac !
    Que les centres de tri réorganisent leurs containers, car il y a souvent plus du tout venant dans celui-ci que dans les autres. Remettez des consignes aux bouteilles de verre, comme avant.
    On prend les problèmes à l’envers. On demande aux consommateurs de faire des efforts, mais les infrastructures derrières ne suivent pas. Beaucoup de gens veulent trier, mais dans leurs immeubles rien n’est proposé ou alors mal organisé ce qui décourage les gens.
    Venez voir le tri en Suisse, où j’habite. On trie même le verre par couleurs : blanc, vert, marron. Un bac pour le fer, un pour l’alu, pour les capsules café, le pain rassis, les CD, les solvants, les livres, la vaisselle cassée, l’électroménager, les bouteilles plastiques, les flacons cosmétiques en plastique, le papier, carton, métal, bois, et un tout venant aussi. Ici, on ne rigole pas avec le tri ! Les sacs ménagers sont taxés et chers, alors on trie. Ici, on composte dans les jardins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.