Clic, Zzzz, ding dong, dit la publicité... Avec l'explosion du e-commerce et des commandes en ligne, les expéditions de colis atteignent des niveaux record en France : 1 milliard d'expéditions l'an dernier, soit 13% de progression durant l'année du Covid, indique la Fevad. Et au bout du compte, 137.000 tonnes d'emballages qui terminent à la poubelle, poursuit l'Ademe. Or, seuls 64% des emballages carton et 28% des emballages plastiques sont véritablement aptes à être recyclés, assure pour sa part Citeo. A l'heure de la Cop 26, voilà qui interpelle !

Principal transporteur de ces colis, La Poste a décidé d'innover pour parvenir à réduire ses émissions de CO2 de 30% d'ici à 2025. Mais pas seule : "La Poste souhaite faire émerger et accélérer de nouvelles solutions, en . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !