Collecter les matériels, matériaux et mobiliers dont les entreprises et des associations n’ont plus l’utilité, afin de les donner aux acteurs qui en ont le plus besoin tels que les jeunes entreprises innovantes, les associations ou encore les collectifs d’artistes : c’est la mission que la startup à vocation sociale et environnementale Co-Recyclage s’est donnée. Les volumes de collecte apparaissent considérables : alors que 800 tonnes avaient été récoltées en 2015, ce chiffre devrait au moins doubler pour l’année 2016.

 

Pour faciliter autant les relations BtoB que CtoC, autrement dit les relations inter-entreprises autant que les relations entre consommateurs individuels,  Co-Recyclage s’appuie sur une plateforme internet accessible gratuitement mais sur inscription, qui permet de donner une seconde vie aux objets inutiles pour les uns mais fort utiles pour d’autres, explique son PDG Renaud Attal, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors de la première édition du Festival Zero Waste, au Cabaret Sauvage, à Paris.

 

Pour aller plus loin