Le 3 février 2021, l’inaction climatique de l’Etat a été reconnue par le Tribunal administratif de Paris. Cette victoire de l’Affaire du Siècle est l’aboutissement d’un long combat, mené notamment depuis 2018 par Magali Payen, lorsqu’elle fonde le collectif On Est Prêt pour allier scientifiques et créateurs de contenus sur internet.

« Coordonner les créateurs vidéo, qui souhaitent avoir de l’impact, avec des scientifiques et des acteurs de terrain pour créer de l’intelligence collective » : voici l’idée de Magali Payen, lorsqu’elle fonde le collectif On Est Prêt en 2018. Son projet prend forme au mois de novembre avec la campagne Agir pour le climat. Elle réunit initialement 60 créateurs pour son projet…

Finalement ils seront 130, chanteurs, acteurs, sportifs à incarner ce mouvement sur les réseaux sociaux. Selon Magali Payen, « les scientifiques ont du mal à se faire entendre ». Ainsi, elle se sert des acteurs de la culture pour véhiculer un nouveau modèle de société, plus en accords avec les enjeux climatiques.

L’Affaire du Siècle

La campagne s’organise autour de défis proposés quotidiennement pendant 30 jours. La grande surprise était le défi final proposé le 31e jour. Nommé l’Affaire du Siècle, il s’agissait de poursuivre l’Etat en justice pour inaction climatique devant le Tribunal administratif de Paris.

Soutenu par 4 Organisation Non Gouvernementales (ONG), Notre affaire à tous, Greenpeace, la Fondation Nicolas Hulot et Oxfam, le collectif lance une pétition pour soutenir son action contre l’État. « C’est devenu la plus grosse pétition française, avec plus de 2,3 millions de signatures », déclare Magali Payen, devenue en 2020 Fellow Ashoka.

La campagne a finalement atteint son but : le 3 février 2021, l’inaction climatique de l’Etat a été reconnue par le tribunal administratif de Paris, qui l’a condamné pour « carences fautives ». Le tribunal a condamné l’Etat à verser un euro symbolique aux quatre associations pour préjudice moral, mais il a rejeté la demande d’indemnisation financière pour ce préjudice écologique.

Partagez cet article

Nos abonnements B to B