Partagez cet article

Avec Fruit and Food, réveillez-vos jardins ! Et entrez en relation avec des milliers de particuliers et de jardiniers amateurs, dont les jardins produisent un peu trop de ressources alimentaires au regard des besoins de leurs propriétaires. Fondée en 2019, « Fruit and food » est ainsi devenue la plateforme de « mise en relation des jardiniers amateurs qui ont trop de fruits et légumes dans leur jardin », dans l’objectif de faire profiter des bons produits du jardin un maximum de personnes, dans une logique de circuit court.

Une idée venue lorsqu’un ami venait d’emménager à Toulouse, dans une maison avec un jardin, raconte sa co-fondatrice Ines Bazillier : « Nous étions choqués lorsque nous avons vu tous les fruits au sol. De plus, nous ne connaissions pas encore nos voisins ». De là à imaginer un outil de mise en relation grâce au numérique, il n’y avait qu’un pas…

Le potentiel de cette plateforme est considérable, assure Ines Bazillier, qui avance le chiffre de près de 12 millions de jardiniers en France. Amateurs, bien sûr, car la France comptait en 2019 un peu moins de 700.000 agriculteurs, indique l’Agreste.

8.000 utilisateurs

Naturellement, cette bonne idée soulève quelques questions de logistique. « Nous pouvons avoir des milliers de fruits qui vont arriver au même moment, jusqu’à ne pas savoir quoi en faire » expose Ines Bazillier. Pour autant, pas question de marchandiser à tout prix ses petites productions fruitières. Le système permet avant tout la création d’un jardin virtuel, avec la possibilité de faire du don ou de la vente, et c’est chaque particulier qui fixe son prix.

Aujourd’hui, la plateforme revendique quelques 8.000 utilisateurs, dont près de 1.000 jardiniers amateurs. L’une des prochaines étapes de développement est d’ouvrir la plateforme à des petits producteurs de fruits, « pour leur proposer une vitrine numérique ». Fruit & Food viendra ainsi leur proposer un accompagnement et des solutions en terme de marketing digital.